• Accueil
  • > Marionnettes
  • > Vies de papier – Cie La Bande Passante au Mouffetard par Angélique Lagarde

Vies de papier – Cie La Bande Passante au Mouffetard par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 15 janvier 2018

Vies de papier-(c)La Bande Passante

Vies de papier © La Bande Passante

Vies de papier
Cie La Bande Passante
Direction artistique et interprétation de Benoit Faivre et Tommy Laszlo
Écriture et réalisation de Benoit Faivre, Kathleen Fortin, Pauline Jardel et Tommy Laszlo
Regard extérieur de Kathleen Fortin
Prises de vues de Pauline Jardel
Au Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette jusqu’au 27 janvier
Puis en tournée jusqu’en novembre 2018

Quand le réel se fait fiction et vice-versa

La Bande Passante, reconnue comme compagnie de marionnettes, spécialiste du théâtre de papier, se livre à un exercice tout à fait original où le matériau même et le processus de création deviennent spectaculaire. Par l’entremise de la vidéo, avec pour point de départ l’album photo d’une inconnue, trouvé au hasard d’une brocante, Benoit Faivre et Tommy Laszlo donnent naissance à des Vies de papier, celle de cette femme mystérieuse, les leurs, les nôtres… Un objet rare à découvrir absolument !

Tommy raconte. En décembre 2015, sur la Place du Jeu de Balle à Bruxelles, il déniche un vieil album photo qui suscite son intérêt. Extrêmement bien conservé, il témoigne de la vie d’une femme de sa naissance à son mariage, une vie comme les autres, enfin, à bien y regarder, pas tout à fait. Tout d’abord, la confection même de cet album est étonnante, orné de différents découpages et collages, Tommy s’interroge sur la personne qui a pu le concevoir. Et plus surprenante encore, cette scène de plage avec un drapeau nazi qui flotte au vent… La grande Histoire entre en jeu et amène son lot de questions. Que raconte ce témoignage ? Qui était cette femme ? Qui étaient ses parents ? A-t-elle une descendance ?

Tommy montre l’album à Benoit qui succombe aussi très vite à la fascination. Il faut mener l’enquête ! Une nouvelle question se pose, comment créer un spectacle à partir de cet objet. Tommy Laszlo et Benoit Faivre savent en découdre avec le papier, le matériau n’est pas un souci, mais d’où partir, pour aller où ? Première étape, choisir une photo comme point de départ. Ce sera celle du père. Et pourquoi ne pas filmer les étapes de l’enquête ? Puis il faut aller sur place pour comprendre, en Allemagne, là où tout a commencé, là où la petite fille est née et a grandi. C’est parti ! Pauline Jardel prend sa caméra, Kathleen Fortin apporte son regard et l’enquête commence ! L’enquête ou le spectacle ? Les deux sont intimement liés, indissociables, de sorte que le processus de création devient lui-même spectaculaire.

Viesdepapier(c)LaBandePassante6

Vies de papier © La Bande Passante

Les fils se dénouent, l’enquête avance, le spectacle aussi, et nous sommes les témoins de cette naissance. De nouvelles questions se posent aux protagonistes : Pourquoi cette femme a-t-elle pris tant d’importance dans leurs vies ? Que savent-il de leurs propres histoires ? La sphère privée est touchée, la quête existentielle se dessine, la leur, la nôtre… Les réponses affluent.

Sans jamais succomber au pathos ni au jugement, Benoit Faivre, Tommy Laszlo, Pauline Jardel et Kathleen Fortin ont relevé le pari de conjuguer la petite et la grande Histoire, l’intime à l’universel pour répondre à la question qu’ils ne se posaient pas, la plus importante « qui suis-je ? ». Et nous, qui sommes nous ? Poussez la porte du théâtre, parfois, la fiction peut donner sens au réel.

Angélique Lagarde

Le Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette
73 rue Mouffetard
75005 Paris
Réservations au 01 84 79 44 44
www.lemouffetard.com

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS