• Accueil
  • > Jeune Public
  • > Le loup au Studio-Théâtre de la Comédie Française par Marie-Laure Atinault

Le loup au Studio-Théâtre de la Comédie Française par Marie-Laure Atinault

Posté par angelique lagarde le 19 décembre 2009

Le loup au Studio-Théâtre de la Comédie Française par Marie-Laure Atinault dans Jeune Public 0557_le_loup_20091122-300x199

Le loup © Brigitte Enguérand

Le loup
Les Contes du chat perché
De Marcel Aymé
Mise en scène de Véronique Vella

Avec Sylvia Bergé, Florence Viala, Jérôme Pouly, Michel Vuillermoz et Elsa Lepoivre.
Jusqu’au 17 janvier tout public à partir de 7 ans jusqu’à 97 ans

Loup où es-tu ?

Loup où es-tu ?
Je suis au Studio Théâtre de la Comédie Française.
Loup qui es-tu ?
Je suis Michel Vuillermoz.
Loup qui est ton père ?
Marcel Aymé, l’auteur des Contes du chat perché

Le Loup fait partie des peurs collectives ancestrales qui remontent à la nuit des temps. Notre enfance a été bercée par l’histoire du Petit Chaperon rouge et ce loup dévoreur de Mère Grand. Marcel Aymé a écrit Les contes du chat perché à l’usage des « enfants âgés de 4 à 75 ans » ! Il publia ces contes entre 1934 et  1946, il délaissa la mièvrerie de mise pour les textes pour enfant en insufflant  sa poésie et sa fantaisie.

Delphine et Marinette sont consignées chez elles. Leurs parents sont partis à la ville, en recommandant aux fillettes de n’ouvrir à personne. Les exemples ne manquent pas pour faire peur que ce soit Les sept chevreaux ou Le petit chaperon rouge. Il faut se méfier du grand méchant loup. Les deux fillettes s’ennuient et un grand loup coureur de grand chemin rode autour de la  maison. Il fait si froid dehors, et la faim le tenaille.

Véronique Vella a mis en scène ce joli conte comme on fait un cadeau. Le texte de Marcel Aymé est porteur d’image et elle a su donner aux parties narratives le charme des récitants de notre enfance. Les comédiens nous racontent l histoire, le verbe et l’acte nous enveloppent doucement pour suivre l’histoire du Loup, de Delphine et de Marinette. On a un peu peur, le loup dévorera-t-il les deux sœurs désobéissantes ou sera-t-il un compagnon de jeu ???

Chaque comédien prend en charge une partie de la narration, cela ajoute au charme du spectacle et nous permet d’être complètement captivé. Florence Viala alias Delphine, Elsa Lepoivre alias Marinette, sont deux jeunes femmes ravissantes, elles arrivent à donner corps aux deux petites filles, et les enfants marchent à cent pour cent. Il n’était pas question pour Véronique Vella de déguiser Michel Vuillermoz d’une défroque de loup. Un grand manteau, des parements de fourrure, quelques griffes et le grand talent de ce comédien font que l’on voit le loup, il est terrifiant et attachant.

Le décor élégant d’Eric Ruf est tout en boiseries, le lit fermé, les fenêtres avec leurs volets, les portes des placards, la maison est un univers clos qui coupe les petites de la réalité qui les entoure. Consignées à la maison, elles étouffent et rêvent de grand air. Petit à petit  la forêt environnante va envahir la maison. Ce joli décor lui aussi nous raconte une histoire. Un vrai conte de fées servit par les Comédiens Français est déjà un conte de Noël.

Marie- Laure Atinault

Comédie Française
Studio-Théâtre galerie du Carrousel du Louvre

Place de la pyramide inversée
99, rue de Rivoli
75001 Paris
Métro Palais Royal Musée du Louvre / Pyramide
Réservations au 01 44 58 98 58

Retrouvez cet article et une fine sélection de l’actualité culturelle sur www.artistikrezo.com 

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS