• Accueil
  • > Spectacles
  • > Edouard Baer – Looking for Mister Castang par Angélique Lagarde

Edouard Baer – Looking for Mister Castang par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 5 janvier 2009

ours.png

Edouard Baer © Nicolas Lartigues

Looking for Mister Castang
Conçu et mis en scène par Edouard Baer

Avec Edouard Baer, Saïdou Abatcha, Atmen Kélif, Adriana Pegueroles, Arnaud Aymard, Fred Tousch, Diane Bonnot, Alka Balbir, Sylvain Granjon, Christophe Meynet, Abdou, Patrick Boshart et Philippe Perathoner.
Du 16 décembre 2008 au 10 janvier 2009 au Théâtre Marigny

Luigi goes to Hollywood

Edouard Baer est de retour à Paris avec sa joyeuse troupe reconstituée pour nous offrir les dernières représentations de Looking for Mister Castang, spectacle créé à la Cigale il y a un an et demi. Luigi part en quête de succès et tout au long de son périple, nous avons le plaisir de rencontrer avec lui de talentueux artistes, certains précédemment découverts dans la première fresque du plus dandy des Messieurs Loyaux, La folle et véritable vie de Luigi Prizzoti.

C’est le soir de la dernière, la scène s’ouvre sur un Luigi – Edouard Baer, metteur en scène qui fait le bilan de la dernière tournée en coulisse avec ses comédiens. Un intrus se glisse parmi la troupe, Jean-Claude, l’assistant du célèbre producteur hollywoodien Mister Castang qui souhaite rencontrer Luigi pour lui proposer un rôle. Notre trublion va alors parcourir le monde pour saisir la chance de sa vie !

Son périple sera jalonné de moult rencontres plus rocambolesques les unes que les autres, narrées par l’incroyable griot Saïdou Abatcha et illustrées par les performances d’artistes de music-hall tels que le magicien Adriana Pegueroles, le chanteur Arnaud Aymard plus connu sous le pseudonyme d’Oiseau Bleu ou encore le drôlissime Fred Tousch dans la peau d’un télévangéliste américain, puis d’un guérillero. Nous avons également le plaisir de retrouver le complice de longue date d’Edouard, le comédien Atmen Kélif qui ponctue de ses farces maladroites et tellement à propos le parcours de notre Luigi.

De La recherche du temps perdu à L’homme de Rio en passant par Indiana Jones, il multiplie les références littéraires et cinématographiques pour donner vie à son cabaret et au spectacle au sens le plus généreux du terme. Rieur, bretteur, bateleur, notre maître du jeu nous convie à un univers loufoque qui mêlerait les arts de la rue aux mises en scène d’Alfredo Arias. La majeure partie du spectacle est extrêmement bien ficelée et la petite part laissée à l’improvisation ne fait qu’ajouter au charme de la maladresse d’un funambule des mots.

Edouard Baer retrouve ici toute sa verve poétique et semble se réconcilier avec un public qui n’a pas toujours été au rendez-vous avec ses réalisations cinématographiques, mais qui l’attendait indubitablement sur les planches. Comme il le formule si bien pour expliquer le propos du spectacle, finalement l’objectif d’un artiste serait peut-être tout simplement d’être aimé : «  L’histoire c’est un prétexte pour notre course à tous vers le succès… Luigi est obsédé par le centre du monde, il veut être au cœur de tout et puis finalement, il s’aperçoit que là où est le centre du monde, c’est là où est la personne qu’on aime ».

Angélique Lagarde

Théâtre Marigny – Robert Hossein

Carré Marigny
75008 PARIS
Métro Champs-Elysées Clémenceau ou Franklin Roosevelt
Réservations : 01 53 96 70 00
Site : www.theatremarigny.fr

Extrait du spectacle:

Image de prévisualisation YouTube

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS